Le Reiki

Le Reiki

Reiki ou magnétisme ?

Quelle est la différence entre le Reiki et le magnétisme ? Le magnétiseur puise dans sa propre énergie, il peut d’ailleurs ressentir de la fatigue après un soin. Le praticien Reiki quand à lui se connecte à l’énergie universelle, il sert de canal uniquement et aucune fatigue ne peut en ressortir.

Qui peut accéder au Reiki ?

Tout le monde est un guérisseur né. C’est pourquoi il ne faut  jamais penser que cela est réservé à ceux qui ont des « dons ». La seule différence, c’est que certaines personnes choisissent d’explorer ou de développer ces dons, d’autres pas.

Qu’en est-il des enfants ? Il faut savoir que tous les enfants sont des clairvoyants et guérisseurs… Ils ont tous de l’intuition et un ressenti développé. Malheureusement nos coutumes et notre culture les obligent à ne pas s’écouter ou à croire que tout vient de leur imagination !

Ecoutez les enfants, ils ont beaucoup à nous apprendre.

Les médiums, guérisseurs ou intuitifs dits « professionnels » sont en général des personnes qui ont pu grandir au sein d’une famille avec une culture spirituelle ouverte et encourageante. Ainsi, ils ont pu parler de leurs visions, flash, intuitions et apprendre à se faire confiance, à s’écouter. Ils ont pu laisser grandir leurs dons.

Le saviez-vous ?

Pour les autres qui ne sont pas intuitifs rien n’est « foutu » : il suffit de réapprendre à se connaître, à se faire confiance.

Ceux qui ne croient pas

Ceux qui ne croient pas dans les médecines douces, comme le Reiki, sont des personnes qui ne croient pas au divin en eux. C’est dommage mais dans cette voie, on ne peut forcer personne.

Praticienne enseignante Reiki, je n’aime pas le mot maître car je le trouve un peu prétentieux. C’est comme si l’on se mettait au dessus des autres alors qu’il nous reste tant à apprendre…

Le Reiki soulage les douleurs, calme les nerveux, ouvre les esprits… et surtout vous reconnecte à votre «Moi» profond. 

J’aimerais partager avec vous un exemple pratique pour bien vous faire comprendre l’intérêt du Reiki.

Cas pratique

Certains dirons « ça ne marche pas ! C’est nul, j’ai payé pour rien ».

Il est bien évident qu’un praticien Reiki n’est pas un sauveur.

La seule personne qui peut vous guérir c’est vous-même. Le praticien Reiki sert juste de canal entre vous et votre énergie de guérison. C’est un pont, un lien, une aide, une main tendue… qui saura mettre des mots sur ce que vous n’arrivez pas à définir.

C’est pourquoi si une personne n’a pas réellement envie de guérir, Reiki ou pas, rien n’y fera.

Une personne qui ne croit pas en ces techniques refuse quelque part de se donner une chance de vivre une expérience enrichissante et bénéfique.

Je prends l’exemple d’une personne ayant mal au dos, en arrêt maladie. Elle vient me voir car plus aucun médicament ne la soulage et je suis le «dernier recours». Le mental de cette personne veut vraiment ne plus avoir mal. Mais son inconscient lui dit «hey, si tu n’as plus mal, tu ne seras plus en arrêt maladie, tu devras retourner faire un travail que tu détestes !». Alors cette personne repart en rejetant la faute de cet échec sur moi.

Le Reiki, ou toute autre technique énergétique, est donc dénigrée. La personne se dit «voilà, j’ai fait tout ce que j’ai pu. J’ai consulté des guérisseurs, je ne suis pas responsable de ma douleur !». Elle est responsable d’une seule chose : elle n’a pas vraiment envie de guérir car cela entraînerait une issue qui ne lui convient pas.

Ancrage et protection

Ancrage et protection

Que veut dire être ancré ?

Être ancré, c’est être connecté à la terre; se sentir relié. C’est sentir cette connexion profonde qui existe entre nous et la terre, et être dans l’acceptation du moment présent.

Être ancré, c’est aussi sortir de ses pensées et prendre conscience de son corps dans son intégralité. C’est donc accepter pleinement son corps tel qu’il est et en prendre soin.

C’est habiter complètement ce corps qui est le nôtre et accepter de vivre notre vie ici sur terre.

Un synonyme de s’ancrer est s’enraciner. S’ancrer, c’est s’enraciner dans le sol, dans la terre, dans le réel, dans la matière, dans le présent, dans l’ici et maintenant…peu importe les noms que vous utilisez.

Bon à savoir

S’ancrer, c’est sortir sa conscience de sa tête… et l’installer dans ses pieds.

Comment s’ancrer et se protéger ?

 Je vous livre ici 5 exercices pratiques qui vous aideront jour après jour à vous ancrer et vous protéger. Plus vous les pratiquerez, plus vous ressentirez leur bienfaits sur votre corps et votre esprit. A consommer sans modération !

1 / Planter ses racines

Se positionner debout, les jambes écartées largeur bassin. Avec vos mains, imaginez que vous plantez des racines qui descendent dessous vos pieds.

Elles peuvent se représenter soit par d’énormes racines d’arbres soit par des tuyaux de plomb… mais l’image que vous devez garder à l’esprit est de vous ancrer dans la terre, d’y planter vos racines.

2 / Respirer

Toujours debout, avec vos bras, ramassez l’air de la terre en inspirant. Vous montez les bras et mains liées jusqu’au cœur puis vous expirez en ouvrant vos bras vers le ciel.
De même, vous inspirez en ramenant vos bras vers le cœur et expirez en les rouvrant vers la terre.

Cette respiration est à renouveler 3 fois.

3 / Cercle de Lumière

Imaginez un cercle de lumière au dessus de votre tête qui tourne. Un trou se forme au milieu et vous y entrez la tête. Le cercle va progressivement « scanner » tout votre corps. Dès que vous sentez le cercle « chargé », vous expulsez le trop plein (qui peut prendre l’apparence de fumée noire) dans un plan poubelle : vous imaginez une trappe donnant dans l’univers (ne pas oublier de la refermer ensuite) en demandant que cette énergie soit renouvelée en énergie positive.

Quand vous sentez qu’il n’y a plus rien à enlever, remerciez pour ce nettoyage.

4 / Pluie de Lumière

Imaginez un soleil de lumière au dessus de votre tête. Cette immense boule explose et vous inonde d’une pluie de lumière qui vous nettoie et purifie.

5 / Protection

Imaginez une bulle de protection qui vous entoure de lumière. Vous ordonnez à cette bulle de vous protéger pendant la journée ou la nuit, pendant une situation…vous pouvez demander à vos guides ou anges gardiens de renforcer cette protection.

Quand vous sentez que la bulle n’est plus utile, remerciez pour la protection.

Mémoires cellulaires

Mémoires cellulaires

Qu’est ce que c’est ?

Le principe des mémoires cellulaires est de considérer que toutes les cellules de notre corps ont leur propre mémoire. Ainsi, chaque choc émotionnel, chaque peur, chaque angoisse, sont inscrites, gravées dans nos cellules.
Cette mémoire cellulaire remonte à notre naissance mais contient également la mémoire de nos parents, grands parents, oncles, tantes…

Certaines émotions ou ressentiments que vous ne vous expliquez pas peuvent appartenir à des mémoires antérieures. Certaines thérapies proposent le nettoyage des mémoires cellulaires.

La déprogrammation vous permet d’avancer dans votre vie en vous allégeant des miasmes dont vous avez inconsciemment hérité. C’est pendant le soin énergétique que nous pouvons libérer vos mémoires cellulaires. Vous vous sentirez plus libre d’avancer, en accord avec ce que vous êtes, en arrêtant de subir le poids des blocages des générations précédentes (culpabilité, honte, dépendance affective…)

Le saviez-vous


La déprogrammation cellulaire permet de rompre ce cycle de maux et tracas qui vous perturbent et vous gênent dans votre quotidien.

Les corps subtils

Les corps subtils

Qu’est ce qu’un corps subtil ?

Les corps subtils ou aura sont l’enveloppe du corps physique. Ils permettent l’échange de l’énergie avec tout notre environnement immédiat.

En partant de l’intérieur vers l’extérieur, l’aura de l’homme comprend :

1) Le corps éthérique, entre 2 et 5 cm du corps physique
2) Le corps émotionnel ou astral, à environ 50 cm du corps physique
3) Le corps mental, à environ 1m – 1m50 du corps physique
4) Le corps spirituel (causal)

En soins énergétiques, nous n’agissons que sur les 3 premiers corps

Corps éthérique

Il contient la mémoire physique qu’il emmagasine par les sens. C’est lui qui permet, durant le sommeil, de réparer le corps physique usé par la fatigue, c’est un transmetteur d’énergie entre l’extérieur et l’intérieur..

Il capte l’énergie cosmo-tellurique et protège le corps physique.

Corps émotionnel

Le corps émotionnel vibre à une fréquence plus élevée que le corps éthérique.

Il sert, avec le corps mental, de pont entre l’inférieur et le supérieur. C’est le véhicule des sentiments, des désirs, des passions et il est, par conséquent, responsable des idées fausses et négatives mais aussi, bien entendu, des pensées nobles et positives. L’histoire de nos vies y est inscrite. C’est le siège du corps de souffrance (agrégat d’émotions non libérées).

Corps mental

Si ce corps se trouve perturbé, cette perturbation va se propager aux autres corps de fréquences plus basses. Siège de l’imagination et de la conscience, des croyances, des loyautés…

Or, compte tenu du stress que nous subissons chaque jour, mais aussi de la rigidité mentale que nous nous imposons ce quatrième corps est perturbé de façon quasi-systématique, la répercussion sur notre corps physique est inévitable.

 

Corps causal

C’est le champ de la conscience supérieure, le monde des « réalités ». C’est le comptable des actions positives et négatives dans cette vie et celle d’avant. Il ne peut être ouvert qu’avec autorisation. Il contient les qualités les plus élevées du Soi, intuition, connaissance directe, créativité, foi…

Le saviez-vous ?

Le 5ème corps est le corps karmique ou boudhique et atmique : On entre dans le monde des éveillés vivants… Peu de nous on la chance de le découvrir !

Elever son taux vibratoire

Elever son taux vibratoire

Qu’est ce que le taux vibratoire

On est tous des vibrations. Ce n’est pas moi qui le dis mais la science, on serait des atomes en mouvements, des particules d’énergie en vibration (cf Einstein)

Le taux vibratoire est le taux auquel quelque chose vibre. Il peut être plus ou moins élevé. C’est un peu la spécialité des géobiologues de mesurer les taux vibratoires des lieux et des gens avec un pendule.

Sans rentrer dans quelque chose d’aussi précis, on ressent tous le taux auquel on vibre. Est-il élevé ou bas ? Ce qui revient à dire est-ce que je suis positive, plein de vie, de bonne humeur ou, au contraire, est-ce que je suis négative, de mauvais humeur, voyant tout en noir ?

Notre taux varie au cours de notre vie et même au cours de la journée, il est effectivement facile de changer d’humeur.

Comment influencer notre taux vibratoire ?

Vos pouvez élever votre Taux Vibratoire avec les pierres :
L’Améthyste : Puissante et protectrice, elle favorise l’élévation spirituelle, la concentration et la méditation, calme le mental.

La célestine ou célestite : Elle favorise la méditation, conduit à la paix spirituelle et à l’illumination. apporte Harmonie et calme.

Le cristal de roche : récepteur, émetteur et amplificateur… efficace contre les blocages énegétiques du corps, fluidifie la ciculation des énergies, recentre e aligne les corps subtils. Renforce et active les autres pierres.

La Labradorite : Mystique et Protectrice. C’est un bouclier qui absorbe les énergies négatives et protège en même temps. Ecarte les énergies indésirables et préviens les fuites énergétiques.

On augmente également son taux vibratoire un regardant un paysage, un tableau, un objet que l’on trouve beau et harmonieux. Tout ce que nous trouvons beau nous élève.

Une promenade dans la nature nous ressource et nous élève.

Une prière, même une que vous aurez inventé, vous élèvera.

Les encens harmonisent l’atmosphère et nous aident à nous centrer et nous élever. (champa, myrrhe, jasmin…)

Améthyste

Célestine

Cristal de roche

Labrodite

Le saviez-vous ?

Quand notre taux vibratoire baisse, qu’on rumine, les choses s’enchaînent mal, on est fatigué, la fluidité disparaît de notre vie et on rentre dans un cercle vicieux. Alors que lorsque notre taux vibratoire est élevé, au contraire tout nous sourit. On est heureux, la chance est avec nous, on se sent serein. On est dans un cercle vertueux.

C’est plus la façon dont on prend les choses ce qui nous arrivent, qui détermine notre taux vibratoire. C’est donc à la qualité de nos pensées et de nos émotions à laquelle il faut faire attention. Personne n’est victime de ses émotions, nous pouvons agir dessus afin d’essayer d’être positif la plus part du temps.